Une gouache de Nicolas Lavreince entre au Musée Cogacq-Jay Contenu abonnés


JPEG - 82.6 ko
Nicolas Lavreince (1737-1807)
Jeune femme assise dans un parc, vers 1785-1790
Encre et gouache sur papier - 29 x 20,8 cm
Paris, Musée Cognacq-Jay
Photo : Musée Cognac-Jay

28/6/14 - Acquisition - Paris, Musée Cognacq-Jay - Nicolas Lavreince (ou Lafrensen) fut à Stockholm l’élève de son père, le miniaturiste Nicolas Lafrensen le vieux, avant de venir étudier à Paris entre 1769 et 1774. De retour en Suède, il devint miniaturiste à la cour de Gustave III, avant de retourner à Paris où il travailla jusqu’en 1791, se faisant une spécialité des aquarelles, gouaches et miniatures aux sujets galants, proches de Carmontelle et de Pierre-Antoine Baudoin. Il se fixa ensuite définitivement à Stockholm.

Le Musée Cognacq-Jay a judicieusement acquis, auprès de la galerie La Nouvelle Athènes à…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Souscription réussie pour le Musée des Avelines

Article suivant dans Brèves : Achats et dons d’œuvres du XIXe siècle au Musée des Beaux-Arts de Lyon