Achats et dons d’œuvres du XIXe siècle au Musée des Beaux-Arts de Lyon Contenu abonnés


JPEG - 132.6 ko
1. Jean-Michel Grobon (1770-1853)
Une étude d’arbre, 1810
Huile sur toile - 56 x 46,5 cm
Lyon, Musée des Beaux-Arts
Photo : Musée des Beaux-Arts de Lyon

1/7/14 - Acquisitions - Lyon, Musée des Beaux-Arts - Le Musée des Beaux-Arts de Lyon s’est récemment enrichi - outre les œuvres dont nous avions parlé dans la brève du 19/4/14 - de plusieurs tableaux et dessins du XIXe siècle.

Les premières acquisitions sont une suite de l’exposition consacrée en 2010 aux paysages du XIXe siècle provenant d’une collection privée. Trois tableaux ont en effet été achetés par le musée, tandis qu’un quatrième (par Bidauld) lui a été offert par Brigitte et Jacques Gairard.

- Jean-Michel Grobon, Étude d’arbre (ill. 1). Grobon est un artiste lyonnais qui se spécialisa dans le paysage mais peignit peu, préférant finalement se consacrer à l’enseignement comme professeur à l’École centrale de dessin de Lyon. Signé et daté de 1810, ce tableau fut présenté au Salon de 1812 à Paris. Contrairement à la plupart des paysages de l’époque, cette œuvre est davantage naturaliste que néoclassique même si, préparée par un dessin exécuté sur le motif conservé dans une collection privée, elle a probablement été réalisée en atelier. Lyon conservait déjà dix-huit peintures de Grobon. Cette toile est néanmoins importante : il s’agit d’une des rares œuvres qu’il exposa au Salon et elle aurait dû être léguée au musée en 1890 par une descendante du peintre ; mais les exécuteurs testamentaires lui en substituèrent une autre, une erreur désormais réparée.


JPEG - 172.5 ko
2. Paul Flandrin (1811-1902)
Paysage idéal
Huile sur toile - D. 67 cm
Lyon, Musée des Beaux-Arts
Photo : Musée des Beaux-Arts de Lyon
JPEG - 109.5 ko
3. Paul Flandrin (1811-1902)
Dans les bois, automne, vers 1853-1855
Huile sur toile - 61 x 44 cm
Lyon, Musée des Beaux-Arts
Photo : Musée des Beaux-Arts de Lyon

- Paul Flandrin, Paysage idéal et Dans les bois, automne (ill. 2 et 3). Grâce à ces deux paysages, le musée complète avec brio un ensemble qui demeurait…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une gouache de Nicolas Lavreince entre au Musée Cogacq-Jay

Article suivant dans Brèves : Anne Hidalgo trouve de l’argent, mais pas pour le patrimoine parisien