Un tableau de Pajou fils acquis par le Louvre Contenu abonnés


JPEG - 82.4 ko
Jacques-Augustin-Catherine Pajou (1766-1828)
Portrait de la famille de l’artiste, 1802
Huile sur panneau - 63 x 52 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Saint-Honoré Art Consulting
Voir l'image dans sa page

27/3/14 - Acquisition - Paris, Musée du Louvre - Une mère s’amuse à surprendre son enfant en lui montrant son reflet dans un miroir que tient une jeune fille, tandis que son beau-père, s’amuse de la scène, que son mari regarde avec affection son père et qu’une autre femme se penche vers l’enfant. Cette scène aussi édifiante que charmante évoque au premier abord Greuze par son sujet, mais aussi Boilly par son style très porcelainé. Elle est due au pinceau de Jacques-Augustin-Catherine Pajou, le fils du célèbre sculpteur. C’est sa propre famille qu’il peint ici, son grand-père étant…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Des expositions de dessins à Paris (1)

Article suivant dans Brèves : Un dessin de plafond du XVIIe siècle préempté par le Louvre