Un primitif siennois acquis par le Louvre Contenu abonnés


JPEG - 49.5 ko
Francesco di Vannuccio
(documenté de
1356 à 1389)
Crucifixion avec les deux affligés,
saint François et
saint Guy
Tempera et or
sur panneau - 53,5 x 20,8 cm
Paris, Musée du Louvre
© Galerie Sarti
Voir l'image dans sa page

17/5/06 – Acquisition – Paris, Musée du Louvre – Depuis vingt-cinq ans, le Louvre a acquis de nombreux primitifs siennois : Sassetta (Saint Nicolas de Bari) en 1981 ; deux panneaux de Pietro di Giovanni d’Ambrogio en1984 ; Pietro Lorenzetti (L’Adoration des Mages) et Ugolino di Nerio (Vierge à l’enfant) en 1986 ; à nouveau Sassetta (La Damnation de l’âme de l’avare de Citerna) en 1988 et Ambrogio Lorenzetti (Vierge à l’enfant) en 1998. Ce musée vient à nouveau de s’illustrer dans ce domaine en achetant, auprès de la galerie Sarti à Paris, un rare fond d’or de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Acquisitions des musées au Salon du dessin 2006 (1)

Article suivant dans Brèves : La médiathèque du patrimoine en danger