Un numéro de Monumental sur les reconstructions Contenu abonnés


jpg-couverture_monumental-3-jpgMonumental, la revue des Editions du Patrimoine, vient de publier dans son dernier numéro un important dossier consacré à la problématique « Achèvement / Restitutions / Reconstruction ».
La qualité des contributions est inégale (celle de Dinu Bumbaru C.M., notamment président d’Icomos Canada, se contente d’aligner des banalités sans intérêt) mais certaines sont tout à fait passionnantes. On notera que dans son éditorial Françoise Bercé écrit clairement que « la reconstruction des monuments disparus ne relève pas de l’éthique de la restauration », propos auquel nous souscrivons pleinement. Jean-Pierre Babelon se montre non moins dubitatif sur l’intérêt de certaines opérations, notamment le projet (qui semble fort heureusement ne plus être d’actualité) de reconstruction des Tuileries. Il évoque également l’absurdité du retour à Gaillon de l’arc que Duban avait installé dans la cour de l’Ecole des Beaux-Arts pour un projet de reconstitution du château, finalement avorté car impossible à mettre en œuvre. Cette opération a privé l’ENSBA d’un élément architectural essentiel sans pour autant enrichir le site de Gaillon.

Jean-Claude Vigato, professeur d’architecture, après avoir rappelé certaines déclarations de Viollet-le-Duc qui relativisent le jusqu’au-boutisme de ce dernier, rappelle qu’Anatole Leroy-Beaulieu, à l’époque où Viollet-le-Duc justement voulait reconstruire la cathédrale d’Evreux, s’interrogeait sur les motivations « des architectes diocésains qui auraient un intérêt économique à préférer les "grandes restaurations" », une question qui est parfois encore d’actualité (voir le débat engagé ici même il y a quelques années).
On soulignera le très intéressant et quelque peu ambigu article de François Macé de Lépinay consacré à la Commission nationale (autrefois « supérieure ») des monuments historiques et à ses avis sur les projets de restitution de ces vingt dernières années. « Ambigu » car si l’auteur prend soin de déclarer « très réussies » ou…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Ouvrages reçus en août 2010

Article suivant dans Publications : Ouvrages reçus en septembre 2010