Un Eugène Isabey exceptionnel acquis par Montréal à la TEFAF Contenu abonnés


JPEG - 135.2 ko
1. Eugène Isabey (1803-1886)
Funérailles d’un officier de marine, sous Louis XVI, 1836
Huile sur toile - 245 x 166 cm
Montréal, Musée des Beaux-Arts
Photo : Richard L. Feigen & Co
Voir l'image dans sa page

18/3/2013 - Acquisitions - Montréal, Musée des Beaux-Arts - Qui est cet officier défunt jeté à la mer d’un navire français pendant qu’un canon lui rend les honneurs ? Le Musée des Beaux-Arts de Montréal, qui vient d’acheter cet imposant et magnifique tableau à la foire de Maastricht, chez Richard Feigen1, trouvera peut-être son identité, pour l’instant inconnue. Ce qui est certain, en revanche, c’est que la scène se déroule à la fin de l’Ancien Régime, comme l’indique le titre du livret du Salon de 1836 où la toile fut exposée : Funérailles d’un officier de marine, sous Louis…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Restauration du cul-de-four de Notre-Dame-de-Lorette

Article suivant dans Brèves : La Pietà de Cadillac, par Brébiette plutôt que Vignon