Restauration du cul-de-four de Notre-Dame-de-Lorette Contenu abonnés


18/3/2013 - Restauration - Paris, église Notre-Dame-de-Lorette - Cela faisait de nombreux mois que nous voulions faire de l’église Notre-Dame-de-Lorette le sujet d’un nouvel article consacré aux églises parisiennes en péril. Nous en parlons finalement pour une restauration en cours. Celle-ci n’est pas sauvée, loin s’en faut, mais on se réjouit néanmoins de ce chantier qui concerne le décor de l’abside et devrait se terminer en juin.


JPEG - 169.5 ko
1. Restauration en cours du cul-de-four de
l’église Notre-Dame-de-Lorette
Couronnement de la Vierge de
François-Édouard Picot
Photo : Didier Rykner
JPEG - 110.2 ko
2. François-Edouard Picot (1786-1868)
Couronnement de la Vierge, détail
Peinture murale à l’huile
en cours de restauration
Paris, église Notre-Dame-de-Lorette
(cul-de-four)
Photo : Didier Rykner

Construit entre 1824 et 1836 par Hippolyte Lebas, cet édifice religieux est sans doute l’un des plus importants et des plus beaux que la Restauration et la Monarchie de Juillet ont laissé à Paris. Son décor intérieur témoigne de la variété de la peinture parisienne sous Louis-Philippe, puisque l’on y voit des œuvres d’artistes au style fort différent.
La restauration en cours porte sur les peintures du cul-de-four, dues à François-Édouard Picot (ill. 1 à 3). Nous avions déjà pu monter sur les échafaudages qui avaient été installés en 2009 pour en réaliser l’étude préparatoire, et constater ainsi leur état de dégradation, mais aussi leur remarquable qualité, ainsi que celle de la coupole réalisée par Pierre-Claude-François Delorme (ill. 4 et 5).


JPEG - 107.5 ko
3. François-Edouard Picot (1786-1868)
Couronnement de la Vierge, détail
Peinture murale à l’huile
en cours de restauration
Paris, église Notre-Dame-de-Lorette
(cul-de-four)
Photo : Didier Rykner
JPEG - 99.8 ko
4. Pierre-Claude-François Delorme (1783-1859)
La Translation de la Maison de Lorette, détail
Peinture murale
Paris, église Notre-Dame-de-Lorette
(coupole)
Photo : Didier Rykner

D’après les restaurateurs, un groupement mené par Alix Laveau, les lacunes…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux maisons de la rue des Carmes à Orléans définitivement protégées

Article suivant dans Brèves : Un Eugène Isabey exceptionnel acquis par Montréal à la TEFAF