Un dessin de Félicien Rops acquis pour le musée de Namur Contenu abonnés


JPEG - 2 Mo
Felicien Rops (1833-1898)
La Sphinge, vers 1882
Gouache, aqaurelle
Namur, Musée Félicien Rops
Photo : Musée Félicien Rops
Voir l'image dans sa page

18/4/17 - Acquisition - Namur, Musée Félicien Rops - Elles firent scandale, Les Diaboliques, et leur auteur, Jules Barbey d’Aurevilly, fut accusé d’« outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs ». Rédigées à plusieurs années d’intervalle, ces six nouvelles, qui racontent les aventures de six « pécheresses », furent réunies en un recueil paru en 1874 chez Dentu.

Sûr de leur succès, Alphonse Lemerre décida en 1882 de les rééditer et fit appel à Félicien Rops pour les illustrer. L’ouvrage est introduit par La Sphinge dont le dessin a été acheté 95 000 euros auprès d’un collectionneur privé par la Fondation du Roi Baudouin qui l’a été…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une tapisserie préemptée pour Le Mans

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Gioacchino Assereto offert par les Amis du Louvre