Un autoportrait de la finlandaise Helene Schjerfbeck acquis par Helsinki Contenu abonnés


JPEG - 94.4 ko
Hélène Schjerfbeck (1862-1946)
Autoportrait, 1912
Huile sur toile - 43,5 x 42 cm
Helsinki, Ateneum, Finnish National Gallery
Photo : Ateneum

22/4/16 - Acquisition - Helsinki, the Ateneum Art Museum, Finnish National Gallery - On se souvient de l’exposition que le Musée d’Art moderne de la ville de Paris lui avait consacrée en 20081. Helene Schjerfbeck, artiste finlandaise, arriva dans la capitale française au début des années 1880 ; elle suivit des cours de peinture réservés aux femmes dans l’atelier dirigé par Madame Trélat de Vigny, puis s’inscrivit à l’Académie Colarossi, qui avait l’avantage d’être mixte. Et puis elle se rendit en Bretagne, à Pont-Aven notamment, où elle séjourna entre 1883 et 1884, peignant alors des compositions libérées de la narration, une Ombre sur un mur

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux tableaux du XVIIe siècle hollandais entrent à la National Gallery de Washington

Article suivant dans Brèves : Pendant quelques jours, le Musée Girodet s’expose à l’Institut