Peintures d’églises à Paris au XVIIIe siècle


Auteur : Monique de Savignac

local/cache-vignettes/L181xH290/92cd59a2e91556e4-144f1.jpgA une histoire de l’art simplificatrice, qui aime les grandes certitudes et les idées toutes faites, se substitue aujourd’hui une vision beaucoup plus complexe et beaucoup plus riche. Ainsi en va-t-il pour le siècle des Lumières, considéré longtemps comme une période essentiellement profane et qui fut pourtant un grand siècle religieux. La peinture en témoigne, comme le démontre amplement le livre de Monique de Savignac. Une visite des églises parisiennes en témoigne également, malgré les nombreux déplacement, destructions ou disparitions d’œuvres.

A l’aide de tableaux analytiques, ce livre nous restitue le contexte de travail des artistes : commanditaires, prix, sujets, c’est tout le processus de commande et la carrière de l’artiste, d’apprenti à peintre du roi, qui est ici disséqué à partir des documents de l’époque. On pourrait regretter cet aspect purement factuel, qui rend la lecture de l’ouvrage un peu répétitive et, avouons-le, parfois ennuyeuse. On aurait tort. Il s’agit d’un travail de base, qui devait être fait, et sur lequel tous les historiens de la peinture française du XVIIe siècle devront à l’avenir s’appuyer.

Monique de Savignac, Peintures d’églises à Paris au XVIIIe siècle, préfacé par Pierre Rosenberg, de l’Académie Française, Somogy, Paris, 2002. 40 €.


Didier Rykner, lundi 7 avril 2003





imprimer Imprimer cet article

Article suivant dans Publications : Renoir et l’Algérie