Paris ville-sandwich


20/1/14 - Patrimoine - Paris - Nous avions dénoncé l’apparition de la publicité sur les monuments historiques à Paris quand Orsay avait ouvert la voie. Nous prévoyions alors que cette pratique allait se répandre. C’est hélas le cas puisque, comme le montre la vidéo ci-dessous, les plus beaux sites parisiens, et pas uniquement la Seine désormais, sont touchés par ce scandale.



Les publicités géantes défigurent Paris par latribunedelart


Sur les rives du fleuve, on trouve actuellement au minimum trois grandes publicités : sur l’hôtel de la Monnaie, sur des maisons se trouvant à l’ouest de l’Institut, celui-ci étant désormais cerné par les affiches (comme nous le disions déjà dans notre article consacré aux cadenas du Pont des Arts) et une immense publicité pour Apple sur le Palais de Justice (ill.).
Dans le Marais, des panneaux publicitaires sont installés rue Saint-Paul non loin de la façade de l’église Saint-Paul-Saint-Louis et place des Vosges. Les plus belles places de Paris ne sont donc pas épargnées par ce vandalisme publicitaire, puisque même la place Vendôme est touchée.


JPEG - 150 ko
Publicité pour Apple sur la place des Vosges
19 janvier 2014

Ces publicités, nous avons pu le constater, restent en place très longtemps (elles sont, par exemple, depuis près de deux ans place Vendôme). Le caractère temporaire de leur installation est totalement biaisé : imaginons que toutes les façades de la place des Vosges subissent ce traitement les unes après les autres, le lieu serait livré à la publicité pendant des années, voire des dizaines d’années. C’est ce qui arrive à la Seine qui, depuis trois ans et les travaux au Musée d’Orsay, a en permanence été polluée par ces grandes publicités. La Ville de Paris ne fait rien, le ministère de la Culture laisse faire. Ce n’est, après tout, que Paris.


Didier Rykner, lundi 20 janvier 2014





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Vingt-deux œuvres impressionnistes offertes au musée de Denver

Article suivant dans Brèves : Un magnifique pastel de Simon-Bernard Lenoir acquis par le Louvre