Vingt-deux œuvres impressionnistes offertes au musée de Denver


JPEG - 175.4 ko
1. Édouard Manet (1832-1883)
Marine à Arcachon ou Arcachon par beau temps, 1871
Huile sur toile - 23 x 32 cm
Denver, Art Museum

19/1/14 - Acquisitions - Denver, Art Museum - Certains musées ont la chance d’avoir une bonne fée pour veiller sur eux ; celle du Denver Art Museum a 85 ans, elle a fait fortune dans le pétrole et s’appelle Frederic C. Hamilton. Ce collectionneur, qui a siégé au conseil d’administration du musée pendant une trentaine d’années et l’a même présidé entre 1994 et 2013, a notamment financé une extension du bâtiment en 2006.
Aujourd’hui, il lègue, sous réserve d’usufruit, vingt-deux tableaux, des paysages essentiellement, impressionnistes pour la plupart, d’artistes célèbres, presque uniquement. Le musée, qui conserve quelques peintures de Monet et de Pissarro, ne possédait pas de Van Gogh, de Manet ni de Caillebotte. Cet ensemble étoffe donc largement son fonds d’art européen de la fin du XIXe siècle. Il est actuellement visible - et ce, pour la première fois - au sein de l’exposition qui s’y tient jusqu’au 9 février prochain : « Passeport pour Paris ».

Une marine de Manet, qui était passée en vente chez Sotheby’s en 2004, dépeint d’une touche rapide le bassin d’Arcachon par beau temps (ill. 1) ; elle date du séjour de l’artiste à Bordeaux, après la guerre de 1870, et fait partie de ses premières peintures de plein air.
Cézanne est présent avec un Peintre au travail, autour de 1874 (ill. 2) : une silhouette pittoresque est non pas penchée sur son chevalet mais accroupie devant une boîte de couleurs, tache grise dans un camaïeu vibrant de verts.


JPEG - 211.9 ko
2. Paul Cézanne (1839-1906)
Peintre au travail, vers 1874-1875
Huile sur panneau - 24 x 34 cm
Denver, Art Museum
JPEG - 155.7 ko
3. Eugène Boudin (1824-1898)
Le Havre, bateaux ancrés dans le port about 1868-1872
Huile sur panneau - 23 x 32 cm
Denver, Art Museum

JPEG - 193.9 ko
4. Eugène Boudin (1824-1898)
Pâturage en Normandie, années1880
Huile sur panneau - 30,5 x 43,3 cm
Denver, Art Museum
JPEG - 212.1 ko
5. Eugène Boudin (1824-1898)
Scène de plage à Trouville, 1881
Huile sur panneau - 19,5 x 33,6 cm
Denver, Art Museum

D’Eugène Boudin, trois peintures, trois atmosphères : le port du Havre en 1868-1872, dans le gris lumineux du ciel et de la mer délimités par les silhouettes noires des bateaux (ill. 3) ; dans les années 1880, les pâturages de Normandie accueillent des vaches nonchalantes (ill. 4), tandis que les plages de Trouville s’animent de crinolines (ill. 5). Avec le chemin de fer en effet, arrivent les premiers touristes et de nouveaux loisirs, qu’évoque aussi Gustave Caillebotte, peintre des voiliers et des canotiers ; il joue inlassablement des reflets de l’eau et structure sa composition de lignes droites formées par les mâts et les fines coques colorées des bateaux qui, de toute évidence, l’intéressent plus que la figure humaine (ill. 6). L’artiste, propriétaire d’une maison de Petit-Gennevilliers, au bord de la Seine, face à Argenteuil, regarda aussi la terre ferme, et les nuances vertes et jaunes des champs alentours (ill. 7).


JPEG - 171.2 ko
6. Gustave Caillebotte (1848-1894)
Bateaux mouillés à Argenteuil, 1883
Huile sur toile - 54 x 65 cm
Denver, Art Museum
JPEG - 185.1 ko
7. Gustave Caillebotte (1848-1894)
Les champs, plaine de Gennevilliers,
étude en jaune et vert
, vers 1884
Huile sur toile - 54 x 65 cm
Denver, Art Museum

Monet est incontournable dans une collection impressionniste et ce sont quatre de ses tableaux qui rejoindront les Nymphéas que le musée de Denver conserve déjà. Trois d’entre eux datent des années 1880-1885 et tentent de fixer les multiples nuances de l’eau et de la lumière, par des jeux de contrastes : ici le bleu de la mer de Pourville est renforcé par le rouge-orangé des champs qui la longent (ill. 8), là, des bateaux de pêche rouges sont échoués devant une mer grise (ill. 9) ; enfin, la Seine impassible près de Giverny s’offre en miroir au ciel de l’aube ou du crépuscule (ill. 10). Le quatrième tableau saisit les reflets roses et bleutés de la neige qui semble refléter le ciel, témoignage d’un voyage que Monet entreprit en Norvège en 1895 (ill. 11).
Sisley bien sûr s’attarda lui aussi sur les bords de la Seine, à Bougival, en 1873 (ill. 12) ; un autre artiste de la collection Hamilton semble choisir le même point de vue ou presque que lui quelques années plus tard, Renoir, qui peint vers 1882, une perspective identique dans une lumière différente (ill. 13).


JPEG - 181 ko
8. Claude Monet (1840-1926)
Chemin dans les champs de blé à Pourville, 1882
Huile sur toile - 65 x 81 cm
Denver, Art Museum
JPEG - 184 ko
9. Claude Monet (1840-1926)
Bateaux de pêche, 1883
Huile sur toile - 65 x 92 cm
Denver, Art Museum

JPEG - 207.8 ko
10. Claude Monet (1840-1926)
La Seine près de Giverny, 1885
Huile sur toile - 65 x 92 cm
Denver, Art Museum
JPEG - 127.2 ko
11. Claude Monet (1840-1926)
Maison dans la neige, Norvège, 1895
Huile sur toile - 65 x 92 cm
Denver, Art Museum

D’Alfred Sisley, on pourra en outre admirer deux paysages des alentours de Moret-sur-Loing où le peintre s’installa en1880 et y mourut en 1899 (ill. 14 et 15). Quant à Renoir, la collection comporte un second tableau, plus tardif de 1916, qui place comme le Peintre de Cézanne une figure sur un écran de verdure, Jeune femme dans un jardin dont la couleur du vêtement tranche avec le décor (ill. 16) tandis que Berthe Morisot préfère fondre ses personnages dans la nature avec une Leçon dans le jardin (ill. 17).


JPEG - 161.8 ko
12. Alfred Sisley (1839-1899)
Seine à Bougival, 1873
Huile sur toile - 32,4 x 46 cm
Denver, Art Museum
JPEG - 156.7 ko
13. Pierre-Auguste Renoir (1841-1919)
Bords de Seine,Bougival, vers1882
Huile sur toile - 43 x 55 cm
Denver, Art Museum

JPEG - 209.4 ko
14. Alfred Sisley (1839-1899)
Route de Veneux à Moret. jour de printemps, 1886
Huile sur toile - 61 x 73 cm
Denver, Art Museum
JPEG - 233.3 ko
15. Alfred Sisley (1839-1899)
La Rivière de Loing et l’église de Moret- sur-Loing, 1888
Huile sur toile - 54 x 73 cm
Denver, Art Museum

JPEG - 228.3 ko
16. Pierre Auguste Renoir (1841-1919)
Jeune femme dans un jardin
ou Femme et chien sur l’herbe, vers1916
Huile sur toile - 39,7 x 50,8 cm
Denver, Art Museum
JPEG - 214.6 ko
17. Berthe Morisot (1841-1895)
Leçon dans le jardin, 1886
Huile sur toile - 60 x 73 cm
Denver, Art Museum

Deux peintures de Pissarro marquent à la fois deux saisons de l’année et deux époques de sa carrière : le premier évoque le dégel, à Louveciennes, où l’artiste séjourna entre 1869 et 1872, y perfectionnant son style impressionniste (ill. 18) ; le second célèbre le printemps à Eragny, où il vécut ses dernières années et affirma sa technique pointilliste (ill. 19).


JPEG - 214 ko
18. Camille Pissarro (1830-1903)
Le Dégel ou La Maison de Monsieur Musy, Louveciennes, 1872
Huile sur toile - 32 x 45,2 cm
Denver, Art Museum
JPEG - 225.1 ko
19. Camille Pissarro (1830-1903)
Printemps à Éragny, 1900
Huile sur toile - 65,4 x 81,5 cm
Denver, Art Museum

On pourra enfin admirer un Van Gogh, Champ de blé avec coquelicots (ill. 20). Le thème revient souvent dans sa peinture, mais il est généralement traité en horizontalité. Le peintre opte ici pour un format vertical qui accompagne le mouvement des blés, tandis qu’il limite les fleurs à quelques notes rouges animant la composition.


JPEG - 150.5 ko
20. Vincent Van Gogh (1853-1890)
Champ de blé avec coquelicots, 1887
Huile sur toile - 40 x 32,4 cm
Denver, Art Museum

JPEG - 250.3 ko
21. Childe Hassam (1859-1935)
Promenade dans un parque ou Printemps dans un parc, vers 1900
Huile sur toile - 38,1 x 55,3 cm
Denver, Art Museum
JPEG - 159.2 ko
22. William Merritt Chase,
Paysage de Shinnecock, 1897
Huile sur toile - 40,6 x 50,8 cm
Denver, Art Museum

Deux Américains font partie de ce groupe : William Merritt Chase dont on classe en général les paysages en deux séries, l’une décrivant des scènes new-yorkaises à Prospect Park, Brooklyn et Central Park, l’autre réalisée durant ses étés à Shinnecockle. Le tableau de la collection Hamilton (ill. 21) appartient à cette seconde série et sa composition est très comparable au célèbre Champ de coquelicots de Monet. Sa manière impressionniste fut peut-être influencée par l’exposition qu’organisa Durand-Ruel en 1886 à New York. Il voyagea lui-même en Europe, étudiant à Munich, visitant Venise avant de retourner à New York où il enseigna à la Art Students League et fut l’un des membres fondateurs de la Society of American Artists. Childe Hassam (ill. 22) était quant à lui membre des Ten American Painters, dix peintres américains impressionnistes.

English version


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, dimanche 19 janvier 2014





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Waldmüller et Poyer : trois acquisitions du département des Arts Graphiques

Article suivant dans Brèves : Paris ville-sandwich