Nomination de Laurence des Cars à la tête du Musée d’Orsay


28/2/17 - Nomination - Paris, Musée d’Orsay - C’est donc, sans surprise - tout le monde savait que la ministre voulait une femme à ce poste, c’est ainsi que se font la plupart des nominations désormais, en suivant la parité - Laurence des Cars arrive enfin au poste qu’elle souhaitait depuis toujours : la présidence-direction du Musée d’Orsay.
Parmi les quatre candidats, seul Michel Draguet, l’actuel directeur des Musées Royaux de Bruxelles (fort décrié dans son pays) n’avait pas été reçu par Audrey Azoulay. De Dominique de Font-Réaulx et Sylvain Amic, ce dernier était le seul à rester en lice et le choix devait se faire entre les deux conservateurs.

Laurence des Cars connaît le Musée d’Orsay où elle a été conservatrice entre 1994 et 2007 et où elle a organisé de nombreuses expositions, notamment la rétrospective Jean-Paul Laurens. Spécialiste de l’art de la fin du XIXe siècle, elle fut aussi en 2007 commissaire de l’exposition Gustave Courbet (au Grand Palais - voir l’article) et de la rétrospective Jean-Léon Gérôme en 2011 (Musée d’Orsay - voir l’article).
Nommée en 2007 directrice de l’agence France-Muséums, elle en part début 2014 après un bilan mitigé pour prendre la direction du Musée de l’Orangerie, déjà un premier pied à Orsay puisque cet établissement en dépend. Sous sa direction, ce musée a organisé plusieurs intéressantes expositions (Emile Bernard - voir l’article, Adolfo Wildt - voir l’article, la peinture américaine des années 30 - voir l’article…).
On attend avec impatience de savoir comment elle saura gérer le Musée d’Orsay après Guy Cogeval. Si nous avons souvent, ces dernières années, dénoncé la politique de ce musée notamment (mais pas uniquement) sur la question des expositions monnayées à l’étranger, il faut reconnaître que son bilan restera aussi marqué par une brillante politique d’acquisitions (voir notamment cet article), et par une série de travaux qui ont amélioré les salles d’expositions.


Didier Rykner, mardi 28 février 2017





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Quarante-quatre préemptions dans une vente de militaria

Article suivant dans Brèves : Un Vouet prêté et un Le Nain déposé à Rennes