Nathalie Bondil nommée directrice du Musée des Beaux-Arts de Montréal Contenu abonnés


jpg-bondil_small-jpg2/10/07 – Nomination – Montréal, Musée des Beaux-Arts – C’est une française, Nathalie Bondil, qui succède à Guy Cogeval, démissionnaire en novembre dernier, à la tête du Musée des Beaux-Arts de Montréal. Elle en assurait déjà la direction par intérim depuis le début de l’année.

Née en 1967, diplômée de l’Ecole du Louvre en 1991 et 1993 (muséologie), Nathalie Bondil a été admise au concours d’Etat de conservateur, diplômée de l’Ecole du Patrimoine en 1996. Son premier poste, durant deux ans, fut au Musée des Monuments Français, auprès de Guy Cogeval qui la recruta en 1999 à Montréal.
Son champ d’intérêt semble être très vaste. Dix-neuvièmiste, elle s’est, au début de sa carrière, fortement intéressée à la sculpture de ce siècle. Elle a notamment été commissaire des expositions…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Mexico rend hommage à l’historien de l’art flamand Erik Larsen

Article suivant dans Brèves : Le « business plan » du Louvre