Le « business plan » du Louvre Contenu abonnés


5/10/07 – Politique des musées – Paris, Musée du Louvre – Certains accusent le Louvre de chercher toujours davantage à se comporter comme une entreprise commerciale. La mission que le cabinet de consultants McKinsey & Company mène actuellement dans le musée en apporte la preuve.
Sous le titre « Définir le périmètre et le mode de valorisation des actions du Louvre », il ne s’agit pas moins de déterminer la manière dont le musée sera géré dans les dix prochaines années. Et les problèmes sont posés dans des termes sans ambiguïté. On apprend d’abord que la tendance à la multiplication des projets de développement à l’international et en région « devrait continuer dans la prochaine décennie ». Hélas : « une tension existe, sur ce développement, compte tenu des ressources [du musée] et de ses…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Nathalie Bondil nommée directrice du Musée des Beaux-Arts de Montréal

Article suivant dans Brèves : La Madone au fuseau retrouvée