Musée des Beaux-Arts de Tours et isolation par l’extérieur : Jack Lang, au secours ! Contenu abonnés


JPEG - 446.3 ko
Le Musée des Beaux-Arts de Tours menacé par
le projet de « pavillon Martine et Léon Cligman »
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

On pourra au moins mettre deux choses au crédit d’Audrey Azoulay : avoir fait avancer dans le bon sens le dossier du Musée des Tissus de Lyon (une initiative qui reste néanmoins encore à concrétiser définitivement) et avoir fait amender la loi patrimoine pour la rendre moins catastrophique qu’elle ne l’était. En ce sens, le remplacement de Fleur Pellerin (qui vient de quitter la fonction publique, une excellente chose) a été bénéfique. Mais la malédiction du ministère de la Culture semble néanmoins ne pas vouloir s’arrêter. Car son silence, sinon sa complicité, sur deux des dossiers les plus graves du moment est assourdissant et…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Politique : 90% de la France menacée par un décret scélérat

Article suivant dans Politique : Si Anne Hidalgo traversait la rue de Lobau...