Musée de Fécamp. Catalogue des peintures Contenu abonnés


Rien de plus passionnant que la découverte d’une collection oubliée. Qui peut en effet se targuer de connaître celle des musées de Fécamp ? Nous écrivons musées au pluriel, il faudra bientôt employer ce terme au singulier. Alors que paraît son catalogue des peintures, le nouveau musée de cette ville normande ouvrira fin 2011 dans une ancienne usine de conserverie. Sur 5000 m2 pourront alors s’installer les œuvres d’ethnologie et les peintures de marine appartenant au Musée de Terre Neuvas, ainsi que le fonds de l’ancien musée des Arts et de l’Enfance, fermé depuis 2004 car il n’était plus aux normes de sécurité modernes, formé notamment d’une collection de Beaux-Arts non négligeable. A cette occasion, 300 000 € (dont la moitié prise en charge par la DRAC) ont été consacrés aux restaurations.

Si le XIXe siècle est bien représenté, les peintures anciennes n’en sont pas absentes et ont pu bénéficier de la science de Philippe Malgouyres et d’Olivier Meslay. Ils ont pris en charge la rédaction de cette partie du catalogue qui révèle de nombreux tableaux inédits, souvent importants et de grande qualité.


JPEG - 164.1 ko
1. Claude François, dit Frère Luc (1614-1685)
Achille et Ulysse quittant Scyros
Huile sur toile - 88,4 x 111,2 cm
Fécamp, Musée
Photo : Imagery
Voir l'image dans sa page

C’est ainsi que les amateurs de XVIIe siècle français pourront pour la première fois (l’œuvre était exposée jusqu’en 2004 comme anonyme) apprécier un nouveau tableau de Frère Luc, qui plus est le premier sujet profane qu’on peut lui attribuer avec certitude (ill. 1). On avait mention dans l’inventaire de la manufacture du licier parisien Raphaël de La Planche, datant de 1661, de « huit tableaux peints sur toile, représentant l’Histoire d’Achille du sieur François, à présent nommé père Luc (sic), Recollet ». Ces cartons de tapisserie avaient été mis en relation avec une tenture de l’histoire d’Achille dont on connaissait par des tissages différents six compositions, dont Achille et Ulysse quittant…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Le surintendant de Versailles. Grande et petites histoire d’un château mythique

Article suivant dans Publications : Ouvrages reçus en juin 2010