Lettre de Jacques et Colette Ulmann Contenu abonnés


Monsieur,

Nous sommes des collectionneurs, donateurs du Louvre, de plusieurs musées et des lecteurs attentifs de La Tribune de l’Art ; nous avons déjà protesté auprès de la direction du Louvre, en particulier auprès de M. Loyrette sur le principe même de « l’antenne » d’Atlanta ; nous n’avons obtenu que des paroles lénifiantes et rassurantes, nous affirmant qu’il ne s’agirait que d’œuvres dites mineures.

Le prêt pendant un an de certains fleurons du musée est inacceptable : il s’agit du patrimoine de la Nation et nul ne devrait avoir le droit de donner l’autorisation de leur faire quitter le pays. Sait-on dans quelles conditions ces prêts auront lieu ? Qui a pris la décision d’en disposer ? Qui les accompagnera et dans quelles conditions ? Qui sera responsable de leur sécurité ? Qui…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Courrier : Lettre de Denis Coekelberghs, à propos du catalogue Navez

Article suivant dans Courrier : Lettre du Dr Michel Venturini