Les expositions des galeries parisiennes Contenu abonnés


JPEG - 201.2 ko
1. Léon Cogniet (1794-1880)
L’officier polonais. Praga 1831, vers 1831
Aquarelle et gouache - 26 x 20 cm
Galerie La Nouvelle Athènes
Photo : Galerie La Nouvelle Athènes

27/3/15 – Paris, Marché de l’Art – Comme d’habitude, et grâce au Salon du dessin, Paris devient pendant quelques jours la capitale du marché de l’art. Plusieurs galeries se joignent chaque année à la fête en présentant des expositions (parfois également de sculptures ou de dessins). Nous allons essayer d’en faire une revue la plus exhaustive possible.

On commencera sur la rive droite, très au nord avec une exposition qui a ouvert dès la semaine dernière à La Nouvelle Athènes, rue Chaptal, une jeune galerie que nous suivons avec particulièrement d’intérêt puisqu’elle présente régulièrement des expositions de dessins et peintures du XIXe siècle comme nous les aimons. Cette fois ci, avec la publication d’un catalogue (également disponible en ligne), il s’agit d’une sélection de feuilles s’aventurant du XVIIIe siècle avec un Paysage romain à la sanguine de Jean-Robert Ango, jusqu’au tout début du XXe avec un Autoportrait de Luc Lafnet. Mais l’essentiel des œuvres est bien du XIXe, et nous en retiendrons un impressionnant dessin à l’aquarelle et gouache de Léon Cogniet, véritable dénonciation de l’indifférence de la France face au sort de la Pologne envahie par les Russes en 1831 : L’officier polonais (ill. 1) qui porte la légion d’honneur, défie le spectateur du regard en le prenant à témoin de la destruction de son pays.


JPEG - 231.1 ko
2. Théodore Gechter (1796-1844)
Cavalière Indienne chassant le tigre
Bronze - 51 x 50 cm
Galerie Chanoit
Photo : Galerie Chanoit
JPEG - 90.7 ko
3. Henri de Triqueti (1803-1874)
Aiguière du Triomphe de Bacchus et d’Ariane, vers 1848
Bronze - H. 36,5 cm
Galerie Édouard Ambroselli
Photo : Galerie Édouard Ambroselli

Revenons vers le centre en passant par le quartier Drouot où plusieurs galeries montrent des dessins, notamment celle de Laura Pêcheur, mais aussi Emmanuel Rouchès à l’entrée du…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les musées français absents de la vente Grandchamp des Raux

Article suivant dans Brèves : Un carnet d’Hubert Robert préempté par le Louvre