Un carnet d’Hubert Robert préempté par le Louvre


28/3/15 – Acquisitions - Paris, Musée du Louvre – Lors de la vente Artcurial hier vendredi 27 mars, le département des Arts Graphiques du Louvre a préempté pour 76200 € avec les frais un carnet inédit d’Hubert Robert contenant, sur 47 feuillets, 60 dessins.


JPEG - 72.6 ko
2. Hubert Robert (1733-1808)
Caprice architectural
Pierre noire
Paris, Musée du Louvre
Photo : Artcurial
JPEG - 80 ko
2. Hubert Robert (1733-1808)
Études de personnages
Pierre noire
Paris, Musée du Louvre
Photo : Artcurial

Ceux-ci ont été réalisés entre 1754 et 1770, à Rome où il séjourna jusqu’en 1765 puis à Paris. Plusieurs techniques sont représentées : crayon noir, sanguine, plume et encres brune et noire, lavis gris et brun. Le tout est rassemblé dans une reliure d’époque avec une inscription : « tout genre de Croquis/ fait par Mr (R)ob(ert) (peintre)/ de la Cy Devant acade(mie) ». Il avait sans doute fait partie de la vente après décès du peintre où un lot contenait 50 carnets dont seuls quelques-uns sont réapparus (un se trouve à la Pierpont Morgan Library de New York, un autre à la National Gallery de Washington).


JPEG - 123.6 ko
3. Hubert Robert (1733-1808)
La porte Saint-Denis
Pierre noire
Paris, Musée du Louvre
Photo : Artcurial

Le carnet acquis par le Louvre contient essentiellement des dessins d’architecture, notamment des caprices proches de Panini (ill. 1) qu’il admirait, ainsi que des études de personnages (ill. 2). On y voit aussi un dessin représentant la porte Saint-Denis édifiée au siècle précédent par François Blondel (ill. 3).
Rappelons que le Louvre organisera, en 2017, une grande rétrospective consacrée à Hubert Robert.


Didier Rykner, samedi 28 mars 2015





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les expositions des galeries parisiennes

Article suivant dans Brèves : Une broche de l’impératrice Eugénie pour le Louvre