Les descendants de Jean-Camille Formigé montent à la volée pour les Serres d’Auteuil Contenu abonnés


JPEG - 391.5 ko
Manifestation des opposants au projet d’extension
de Roland-Garros sur le jardin des serres d’Auteuil
Photo : Didier Rykner (7/6/15)

7/6/15 - Patrimoine - Paris, Serres d’Auteuil - Décidée il y a seulement trois jours, d’une manière un peu improvisée après le coup de force du Premier ministre (voir l’article) décidant d’accorder les permis de construire à la Fédération française de tennis, la manifestation qu’organisait aujourd’hui les opposants au massacre des Serres d’Auteuil ne pouvait pas être très fournie. Les militants, devant l’entrée du jardin, qui haranguaient les amateurs de tennis au cri de « Le tennis oui, le béton non, sauvons les Serres d’Auteuil ! », étaient tout de même environ deux ou trois cent, ce qui a eu l’air d’inquiéter les CRS, donnant lieu à une…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une instance de classement posée sur une partie du mobilier d’Haroué

Article suivant dans Brèves : Deux statues de la Renaissance pour le musée de Toul