Le Louis XIII de Rude, en bronze, entre au musée de Dijon grâce au mécénat Contenu abonnés


JPEG - 70.8 ko
1. François Rude (1784-1855)
Louis XIII à l’âge de seize ans, 1843
Argent - H. environ 258 cm
Autrefois au château de Dampierre,
œuvre probablement détruite
D’après une carte postale ancienne
Voir l'image dans sa page

26/11/07 – Acquisition – Dijon, Musée des Beaux-Arts – En 1843, le duc de Luynes, propriétaire du château de Dampierre où il faisait travailler quelques-uns des meilleurs artistes de son temps, dont Ingres pour le décor de l’Âge d’Or, demanda à François Rude une statue monumentale de Louis XIII à l’âge de seize ans (ill. 1). Si cette œuvre s’inscrivait dans le goût du XIXe siècle pour la représentation de personnages de l’histoire de France, sa taille monumentale la rapprochait davantage d’une sculpture destinée à l’espace publique que d’une commande privée. Elle…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : De nouveaux tableaux de Mengs pour Madrid

Article suivant dans Brèves : Seize dessins de Claude Lorrain acquis par le Clark Institute