Le dessin français au XVIIe siècle (et le dessin français au XIXe siècle) Contenu abonnés


Auteur : Louis-Antoine Prat

Certains journalistes parlent de livres qu’ils n’ont pas lus. D’autres, parfois, lisent des livres qu’ils n’aiment pas et dont ils préfèrent ne pas parler. Il est beaucoup plus rare de lire un livre, de l’aimer et de ne pourtant rien écrire à son sujet. C’est pourtant ce qui nous est arrivé il y a deux ans avec ce qu’on pourrait appeler le premier tome (ou le troisième, chronologiquement, puisqu’il était consacré au XIXe siècle) de la monumentale histoire du dessin français que nous propose Louis-Antoine Prat. Un tel volume ne se lit pas en deux minutes, ni même en deux jours. Si bien que malgré le temps pris pour cette agréable tâche, nous nous sommes laissé déborder par l’actualité plus brûlante car à date de péremption plus courte (expositions qu’il faut traiter avant qu’elles ne se terminent, article sur un monument gravement menacé,…) et nous n’avons finalement jamais écrit cette critique qui aurait été louangeuse. C’est donc avec un peu d’effroi (et beaucoup d’admiration) que nous venons de recevoir le deuxième tome (en réalité le premier car il concerne le XVIIe siècle) de cette entreprise titanesque. Soyons clair : si nous voulions parler de ces deux livres sans nous laisser une fois de plus prendre par le temps, il fallait que nous renoncions à lire en détail ce nouvel opus. Nous l’avons cependant étudié avec soin et pourrons le chroniquer en connaissance de cause et à la lumière du premier.

JPEG - 97.9 ko
1. Merry-Joseph Blondel (1781-1853)
Figure drapée, tenant une épée, vers 1826-1827
Crayon noir, rehauts de craie - 41 x 48 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN-GP/T. Le Mage
Voir l'image dans sa page

Mais revenons justement un instant sur ce volume dédié au XIXe siècle qui est toujours en vente et que nous ne saurions trop conseiller d’acheter. Le prix de ces ouvrages est, hélas, un peu élevé, ce qui s’explique par leur taille et leur grand nombre d’illustrations, mais Noël est une période idéale pour se faire (ou se faire faire) ce genre de cadeaux.
La première…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Deux actes de colloques sur l’art religieux

Article suivant dans Publications : Vient de paraître : ouvrages reçus du 16 septembre au 28 novembre 2013 (XVe au XVIIIe siècles)