L’Art du dessin du XVIe au XVIIIe siècle dans les collections du musée de Mons (Belgique) Contenu abonnés


Vannes, Musée des Beaux-Arts, du 5 février au 5 mai 2005.

JPEG - 51.2 ko
1. Ici attribué à Giulio Romano (1499 ?-1546)
Saint Pierre et saint Paul tenant un ostensoir
Lavis de sépia, traces de sanguine
Mons, Musée des Beaux-Arts
Voir l'image dans sa page

Une sélection de soixante-deux feuilles parmi environ cent vingt que le musée de Mons possède grâce aux libéralités du chanoine Edmond Puisssant (1860-1934), véritable bienfaiteur des musées de cette ville, à laquelle il légua ses collections de dessins, meubles, livres anciens et objets liturgiques. La majeure partie des dessins est due à des artistes italiens, mais l’exposition présente un très beau Charles de La Fosse (n° 8) et d’intéressantes feuilles flamandes. Il n’y a pas de catalogue, mais un petit livret de huit pages est donné à l’entrée, malheureusement avec seulement trois reproductions (dont…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Le Portrait de Lally-Tollendal, un chef-d’œuvre du musée de Vizille. Au temps des Merveilleuses. La société parisienne sous le Directoire et le Consulat

Article suivant dans Expositions : Comme le rêve, le dessin