Lagneau Contenu abonnés


Chantilly, Musée Condé. Exposition terminée le 9 janvier 2006

Lagneau est une énigme de l’histoire de l’art qui n’a jamais été résolue. L’ambition de l’exposition que présente le musée Condé, à partir de ses propres collections, de celles du cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale et de quelques dessins du Louvre n’est pas d’éclaircir complètement le mystère Lagneau. Elle vise, dans un premier temps, à rassembler sous ce nom des feuilles pouvant être légitimement attribuées à l’artiste, et à définir précisément les caractéristiques de son style pour le distinguer de celui de ses imitateurs, de ses copistes et de ses suiveurs.

Résumons le peu que l’on sait de manière à peu près certaine. Tout d’abord, contrairement à ce que l’on a longtemps pensé, l’auteur de ces études de tête, d’une expressivité qui va parfois jusqu’à la caricature, n’était pas actif à la fin du XVIe siècle, ni même au tout début du XVIIe siècle, mais bien plutôt sous le règne de Louis XIII et la régence d’Anne d’Autriche, de 1620 à 1660 environ.
Ensuite, il s’agirait bien d’un seul et même artiste : les différences de style, qui ont pu faire penser à l’existence de plusieurs Lagneau (peut-être le père et le fils), sont dues au fait que, longtemps, tout dessin français représentant une tête caricaturale lui était attribuée. Enfin, son prénom n’a probablement jamais été Nicolas, le N. précédant certaines inscriptions pouvant signifier que le prénom n’était pas connu. Le nom lui-même, Lagneau, ou Laneau comme il est souvent orthographié, n’est peut-être qu’un surnom.
On est donc, face à cet artiste, dans une situation comparable à celle d’un maître anonyme dont on essaierait de reconstituer l’œuvre.


JPEG - 47.7 ko
1. Lagneau
Homme barbu portant une calotte noire,
tourné vers la gauche
Pastel - 27,5 x 20,4 cm
Chantilly, Musée Condé
Photo : RMN © R.G. Ojeda
JPEG - 62.1 ko
2. Lagneau
Homme grotesque coiffé d’un turban,
de profil à gauche

Pastel et sanguine - 42,5 x 28,8 cm
Paris, Bibliothèque nationale de France
Photo : BnF

Les feuilles exposées ont une caractéristique…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Andrea Palladio e la Villa veneta. Da Petrarca a Carlo Scarpa

Article suivant dans Expositions : Jacques-Louis David 1748-1825