La Liberté de Bartholdi rendue au Musée d’Orsay Contenu abonnés


JPEG - 93.2 ko
Frédéric-Auguste Bartholdi (1834-1904)
Thiébaut frères
Liberté, vers 1889
Bronze - 287 x 105 x 75 cm
Paris, Musée d’Orsay
Photo : musée d’Orsay / Alexis Brandt
Voir l'image dans sa page

5/7/12 - Musée - Paris, Musée d’Orsay - Le Musée d’Orsay a finalement retrouvé sa Liberté. Cela faisait environ vingt-cinq ans que l’institution réclamait la statue de Bartholdi, réduction de la fameuse Liberté éclairant le monde (1886), qui fut commandée par le sculpteur et fondue par les frères Thiébaut en 1889, présentée à l’Exposition universelle en 1900, et acquise la même année, pour le Musée du Luxembourg et par l’Etat, acquisition suggérée par l’artiste lui-même qui céda son œuvre contre le simple remboursement de la fonte. A partir de 1906 et à défaut du monde, elle illumina les jardins du…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les écuries du palais du Rhin ne sont plus à vendre

Article suivant dans Brèves : Autour de Caravage, le délire continue...