Les écuries du palais du Rhin ne sont plus à vendre Contenu abonnés


JPEG - 190.1 ko
Hermann Eggert (1844-1920)
Ecuries du Palais du Rhin
Aquarelle
Photo : D. R.
Voir l'image dans sa page

4/7/12 – Vente de monuments – Strasbourg, Écuries du palais du Rhin – Nous avons souvent dit ici que si certains monuments historiques appartenant à l’État n’avaient pas forcément vocation à être conservés par celui-ci (notamment des hôtels particuliers), d’autres bâtiments classés, devaient, en raison de leur histoire ou de leur importance patrimoniale, rester propriété de tous.
Une proposition de loi restée en discussion entre l’Assemblée Nationale et le Sénat n’avait finalement pas abouti (voir la brève du 27/1/11), mais certains signes laissent penser qu’elle pourrait revenir dans l’actualité. Il serait temps.

En attendant, après l’Hôtel de la Marine, c’est une deuxième…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une Allégorie de l’exil du duc de Choiseul pour Waddesdon Manor

Article suivant dans Brèves : La Liberté de Bartholdi rendue au Musée d’Orsay