La Famille de Jabach par Charles Le Brun entre au Met


JPEG - 113.7 ko
1. Charles Le Brun (1619-1691)
Portrait d’Everhard Jabach et de sa famille
Huile sur toile - 233,7 x 325,1 cm
New York, The Metropolitan Museum of Art
Photo : The Metropolitan Museum of Art

16/5/14 - Acquisition - New York, The Metropolitan Museum of Art - C’est un tableau fondamental, qui manquera toujours au Louvre, qui vient d’entrer au Metropolitan Museum (ill. 1). Mais le musée parisien n’est pas en cause car il n’a jamais eu la possibilité d’acheter cette œuvre qui avait quitté la France dès le début du XVIIIe siècle et dont le dernier propriétaire britannique ne voulait pas qu’il soit acquis par notre pays ! On ne peut en revanche en dire autant de la National Gallery de Londres qui aurait dû tout faire pour le conserver en Angleterre où il se trouvait depuis la fin du XVIIIe siècle. Bien qu’interdit de sortie pendant trois mois, il a pu gagner les États-Unis faute d’acheteur crédible au Royaume-Uni.

La toile, un portrait de Jabach et de sa famille, est exceptionnelle par sa qualité et par l’identité du modèle, le célèbre collectionneur qui céda une grande partie de ses œuvres à Louis XIV, celles-ci étant désormais conservées au Louvre.
On y voit Everhard Jabach, sa femme et ses quatre enfants dans un intérieur reflétant les goûts du maître de maison : il est entouré de tableaux, d’un buste sculpté, de livres, dont une bible et le traité d’architecture de Serlio, jonchant le sol aux côtés d’un autre buste antique contre lequel est posé un compas, un porte crayon et des feuilles, un globe céleste... Il s’agit à la fois d’un portrait de famille, d’une allégorie des arts (architecture, peinture, sculpture, dessin...) et d’une superbe nature morte. On est frappé par le caractère nordique de ce tableau qui rappelle les portraits de groupe hollandais. Une deuxième version presque identique, autrefois au Musée de Berlin, a disparu pendant la guerre et n’est plus connu aujourd’hui que par une photographie en noir et blanc (ill. 2).


JPEG - 112.4 ko
2. Charles Le Brun (1619-1691)
Portrait d’Everhard Jabach et de sa famille
Huile sur toile
Autrefois Berlin, Kaiser Friedrich Museum
(détruit en 1945)
Photo : D. R. (domaine public)

Jusque récemment, le Metropolitan Museum ne possédait aucun Le Brun. L’année dernière, il avait acquis à Paris un grand tableau d’histoire, Le Sacrifice de Polyxène (voir la brève du 19/4/13). L’artiste sera donc désormais représenté par deux toiles dont une est un chef-d’œuvre absolu.

English version


Didier Rykner, vendredi 16 mai 2014





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un fragment de panneau du XVIe siècle pour le musée de Breda

Article suivant dans Brèves : Un relief de Louis Le Conte acquis par le Louvre