La DRAC Île-de-France vient soutenir Marcel Campion devant le tribunal administratif Contenu abonnés


JPEG - 327.9 ko
La grande roue en septembre 2016
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

16/10/17- Patrimoine - Paris, Place de la Concorde - La DRAC Île-de-France, et en l’occurrence Dominique Cerclet, conservateur régional des monuments historiques, ne se contente pas de régulariser les installations ou travaux qui n’ont pas été réalisés dans les règles (voir cet article). Il se déplace aussi jusqu’au tribunal administratif pour venir assister les avocats de Marcel Campion et défendre l’indéfendable. 

C’est ainsi que, vendredi 13 octobre, une audience de cette cour étudiait une requête en référé de l’association Sites et Monuments attaquant la nouvelle autorisation donnée par la DRAC à l’installation de la grande roue sur la place classée de la Concorde1. Étaient notamment présents le…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les maîtres du Siècle d’or hollandais exposés à l’Hermitage Amsterdam

Article suivant dans Brèves : Souscription pour un fonds de dessins d’un artiste oublié : Jean-Marie Delaperche