La chasse aux sorcières a commencé


22/3/07 – Musées – Paris – Le Conseil artistique des Musées nationaux est une commission chargée de donner son avis au ministre de la Culture sur les projets de préemption et d’acquisition au delà d’un certain montant. Françoise Cachin et Michel Laclotte, membres de ce conseil, n’ont pas été renouvelés dans leur fonction, sans en avoir été préalablement avertis autrement que par une lettre du Directeur des Musées de France arrivée par coursier mardi 20 mars, la veille d’une réunion de cette instance. Il n’y a aucun exemple antérieur d’une telle manière de procéder. On connaît le crime de ces historiens d’art qui ont consacré leur vie aux musées : avoir osé contester, dans Le Monde pour la première, dans Libération pour le second, l’actuelle politique de délocalisation du Louvre et des musées français.
Roland Recht, co-signataire avec Françoise Cachin et Jean Clair du texte du Monde n’a, lui, pas été renouvelé dans son poste de membre de la commission des acquisitions de l’Etablissement public du musée du Louvre.

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ». Article 11 de la déclaration des droits de l’homme.

P.S. (26/3/07) Roland Recht, que nous avions essayé d’interroger mais qui était en voyage à l’étranger et injoignable, vient de nous faire savoir qu’il estime que le non renouvellement de son mandat de membre de la Commission des acquisitions du Louvre, qui lui a été signifié par lettre, est dû au fait qu’il était absent de cette commission depuis l’automne dernier plutôt qu’à sa position sur le Louvre Abu Dhabi.


Didier Rykner, jeudi 22 mars 2007





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un dessin de Goya classé trésor national

Article suivant dans Brèves : Un nouveau site Internet pour le Musée d’Orsay