La brèche du Sint Anthonisdijk par Jan Asselijn acquise par le Rijksmuseum Contenu abonnés


JPEG - 29.9 ko
Jan Asselijn (vers 1615-1652)
La brèche du Sint Anthonisdijk
la nuit du 5 au 6 mars 1651
, 1651
Huile sur toile - 85,5 x 108,2 cm
Amsterdam, Rijksmuseum
Photo : Sotheby’s

15/3/15 - Acquisition - Amsterdam, Rijksmuseum - C’était sans doute l’un des plus beaux tableaux des ventes de Londres en décembre dernier, et nous l’avions mis en exergue de l’article qui en parlait (voir la brève du 1/12/14) : La brèche du Sint Anthonisdijk la nuit du 5 au 6 mars 1651 de Jan Asselijn avait été adjugée pour 602 500 livres (frais inclus) chez Sotheby’s le 3/12/14. Acquise par Bob Haboldt, qui l’expose actuellement à la Foire de Maastricht, l’œuvre vient d’être acquise par le Rijksmuseum.

Nous écrivions alors : « Voilà un tableau dont on rêverait pour le Louvre qui n’a plus acheté de peintures…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Wadsworth Atheneum Museum of Art achète à Maastricht un tableau d’Aniello Falcone

Article suivant dans Brèves : Quand le maire de Paris voulait protéger les Serres d’Auteuil de Roland-Garros