La bibliothèque de l’INHA en accès libre est ouverte aux chercheurs


JPEG - 270.1 ko
1. Magasins des livres en libre service de
la bibliothèque de l’INHA
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

19/12/16 - Bibliothèque de l’INHA - On l’attendait depuis tellement longtemps, que son ouverture semble finalement bien discrète : la bibliothèque d’histoire de l’art de l’INHA est enfin accessible à tous les chercheurs, dans la salle Labrouste. La nouvelle est suffisamment bonne pour qu’on ne s’attarde pas sur les nombreux aléas du projet. Rappelons tout de même que dans un article écrit en mai 2004 nous indiquions que l’ouverture (déjà plusieurs fois repoussée) était prévue pour 2008. Notons aussi que le nombre d’ouvrages en libre accès a été considérablement revu à la baisse (de 400 000 puis 265 000 à 150 000 volumes aujourd’hui). Il reste que le résultat est là : les chercheurs disposent désormais d’une bibliothèque en accès libre qui devrait répondre déjà à une grande partie de la demande. Les collections sont issues de la bibliothèque Jacques Doucet, de la Bibliothèque Centrale des Musées Nationaux et de l’École nationale supérieur des Beaux-Arts. Nous n’avons pas testé la rapidité de la mise à disposition des ouvrages sur demande dont une grande partie ne sera d’ailleurs accessible qu’à partir du 22 février 2017. Les collections patrimoniales de la Bibliothèque Jacques Doucet seront, elles, consultables à partir du 16 janvier 2017, tandis que la salle Labrouste, pendant que les travaux se poursuivent sur le site Richelieu, sert également de salle de consultation pour le département des Estampes.


JPEG - 378.9 ko
2. Salle Labrouste restaurée qui abrite désormais
la bibliothèque de l’INHA
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

La salle Labrouste a été magnifiquement restaurée1 (ill. 2). Si la banque centrale n’a pas été réutilisée, elle est néanmoins heureusement restée en place et les nouvelles banques, au cœur de la salle, sont suffisamment discrètes. On peut ainsi redécouvrir la splendide architecture de ce lieu, remarquablement mise en valeur. Il n’y a franchement pas grand-chose de plus à dire de cette restauration. Nous ne serons sûrement pas aussi dithyrambique sur le reste des aménagements mais nous attendons de les voir à nouveau lors de la visite de presse qui aura lieu début janvier. Aujourd’hui, on se contentera de se réjouir de la bonne nouvelle !

Pour en savoir davantage, allez lire le blog de la bibliothèque de l’INHA. Voir aussi ici les informations sur les horaires d’ouverture en décembre et janvier (elle ne sera ouverte le samedi qu’à partir du 21 janvier).


Didier Rykner, lundi 19 décembre 2016


Notes

1ACMH : Jean-François Lagneau.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : The Ferens Art Gallery achète un tableau de Valerio Castello

Article suivant dans Brèves : Une exposition d’œuvres de Jean-Victor Bertin