L’Œil et la Passion. Dessins italiens de la Renaissance dans les collections privées françaises Contenu abonnés


Caen, Musée des Beaux-Arts, du 19 mars au 20 juin 2011.

Chronologiquement, on peut considérer que la Renaissance italienne va du début du XVe siècle à la fin du XVIe siècle. Mais les dessins du XVe sont rares et pour la plupart conservés dans des musées, ce qui explique sans doute que la très belle exposition du Musée des Beaux-Arts de Caen ne commence que vers 1500 pour couvrir l’intégralité du Cinquecento, des élèves de Raphaël jusqu’à l’aube de la réforme des Carrache.


JPEG - 34.8 ko
1. Giulio Pippi, dit Giulio Romano (1499-1549)
Déposition du Christ
Plume et encre brune - 28,1 x 21,6 cm
France, collection particulière
Photo : G. Benoît
JPEG - 58 ko
2. Perino del Vaga (1501-1547)
Homme vu de dos, un sabre dans la main droite (verso)
Plume et encre brune - 30,8 x 23,4 cm
France, collection particuliuère
Photo : G. Benoît

Les trois commissaires de l’exposition ont donc exploré les collections particulières françaises pour en ramener 70 feuilles, toutes d’un grand intérêt. Les provenances sont diverses : certaines, vendues récemment aux enchères sans attribution ont retrouvé leur auteur grâce à l’œil aiguisé de marchands ou de collectionneurs, prouvant ainsi qu’il est encore possible de faire de belles découvertes ; d’autres sont connues et publiées depuis longtemps. Ce choix des plus belles œuvres (peu de demandes de prêt ont été refusées) permet de retracer une histoire du dessin italien au XVIe siècle. Bien sûr, on ne verra pas de Raphaël, de Léonard ou de Michel-Ange tandis que Pontormo et Bronzino sont également malheureusement absents. Mais tous les grands courants sont évoqués avec quelques-uns de leurs meilleurs représentants, dans une scénographie élégante et un accrochage très cohérent.


JPEG - 35.7 ko
3. Girolamo Muziano (1528-1592)
Deux hommes drapés tournés vers la droite
Sanuine - 47,5 x 30 cm
France, collection particulière
Photo : G. Benoît
JPEG - 52.4 ko
4. Marco Pino (1521-1583)
Baptême du Christ
Pierre noire, lavis brun, rehauts de gouache blanche - 39,5 x 27,7 cm
France, collection particulière
Photo : G. Benoît

Pas de Raphaël donc, même si le…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Rembrandt et la figure du Christ

Article suivant dans Expositions : Les épées au Musée de Cluny et les armures au Musée de l’Armée