L’autoportrait de Van Dyck entre à la National Portrait Gallery Contenu abonnés


JPEG - 124.8 ko
Anthony Van Dyck (1599-1641)
Autoportrait, vers 1640-1641
Huile sur toile - 59,7 x 47,3 cm
Londres, National Portrait Gallery
Photo : National Portrait Gallery

1/5/14 - Acquisition - Londres, National Portrait Gallery - Nous avions signalé, à la fin de l’année dernière, le lancement d’une souscription pour l’achat, par la National Portrait Gallery, d’un autoportrait de Van Dyck peint un an avant sa mort alors qu’il se trouvait en Angleterre, à la cour de Charles Ier (voir la brève du 11/12/13). L’œuvre avait été vendue par Sotheby’s 8,3 millions de livres à la galerie Philippe Mould de Londres (associée avec Alfred Bader) qui l’avait cédé à un collectionneur privé étranger.

Pour acquérir ce tableau interdit temporairement de sortie, il fallait réunir 12,5 millions, somme qui a été…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les dernières acquisitions du Musée des Augustins

Article suivant dans Brèves : Redécouverte d’un dessin d’Alessandro Allori