Dessins de sculpteurs I Contenu abonnés


jpg-couverture_dessins_sculpteurs-jpgChaque année désormais, la Société du Salon du Dessin propose, en même temps que le Salon lui-même, un colloque scientifique réunissant les meilleurs spécialistes de la discipline.
Après deux éditions consacrées aux artistes collectionneurs, le programme de 2008 portait sur les dessins de sculpteur. Les actes viennent de paraître, réunissant onze contributions passionnantes.

JPEG - 41 ko
1. Edme Bouchardon (1698-1762)
Projet pour le tombeau
de Clément XI

Sanguine - 52,2 x 34,5 cm
Mayence, Landesmuseum
Photo : Mayence, Landesmuseum
Voir l'image dans sa page

L’œuvre la plus fascinante révélée par ce volume appartient à la catégorie fort rare des dessins exécutés directement sur un mur. Il représente, au fusain, deux grandes figures ailées tenant une inscription. Par comparaison avec des études de Bouchardon préparatoires au monument jamais exécuté pour le pape Clément XI Albani (ill. 1), l’auteur l’attribue de manière tout à fait convaincante à cet artiste. Situé dans les combles du Palais Mancini, qui était au XVIIIe siècle le siège de l’Académie de France à Rome, il fut réalisé par le jeune pensionnaire sur le mur de sa chambre. La disposition des lieux a totalement changé depuis cette époque et les pièces ont disparu. Connu depuis 1969, mais alors attribué rapidement à Natoire, ce dessin monumental est aujourd’hui nettement mieux visible.

Plusieurs essais portent sur des fonds méconnus, voire complètement inédits. Geneviève Bresc-Bautier révèle ainsi un ensemble de dessins provenant d’une famille de sculpteurs français des XVIe et XVIIe siècles, les Normain. Conservé à la bibliothèque Mazarine, il comporte de nombreuses feuilles d’autres sculpteurs. Si beaucoup d’entre- elles restent à identifier, ce qui ouvre un champ d’étude intéressant pour les chercheurs, l’article en dévoile quelques-unes, dont le premier projet pour le tombeau du cardinal de Birague par Germain Pilon (ill. 2).
Autre fond d’atelier inédit jusqu’à présent, celui du sculpteur italien Giovanni Battista…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Peindre la guerre

Article suivant dans Publications : La République troublée. Culture visuelle et débat social (1889-1900)