Achat du dessin de Goya, Le taureau papillon, par le Prado Contenu abonnés


JPEG - 20 ko
Francico de Goya (1746-1828)
El toro mariposa
Crayon noir - 19 x 15 cm
Madrid , Museo Nacional del Prado
Photo : Christie’s
Voir l'image dans sa page

8/12/06 – Acquisition – Madrid, Museo del Prado – Mardi 5 décembre, Christie’s dispersait en vente publique à Londres la collection Paul Oppé (1878-1957). L’état espagnol s’est porté acquéreur pour le Prado d’un dessin de Goya intitulé Le taureau papillon (ill.), établissant un record pour une feuille de l’artiste, à un peu plus de deux millions d’euros1. Ce résultat n’est guère surprenant, compte tenu des résultats élevés obtenus par des dessins secondaires et par les gravures de l’artiste ces derniers temps (ce qui est aussi cohérent avec le prix du Blake enchéri par le Louvre en mai dernier, voirbrève du 3/5/06). Entre 1796 et sa…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Décès de Robert Rosenblum

Article suivant dans Brèves : Un John Martin pour le Louvre