Dessins de Joseph Bernard (1866-1931) Contenu abonnés


Versailles, Orangerie du domaine de Madame Elisabeth, du 14 novembre 2007 au 27 janvier 2008

JPEG - 88.4 ko
1. Joseph Bernard (1866-1931)
Deux danseuses, l’une tenant une
draperie
, vers 1912
Fusain et aquarelle - 48,2 x 32 cm
Saint-Rémy-les-Chevreuse,
Fondation de Coubertin
Voir l'image dans sa page

Les amateurs de sculpture moderne connaissent l’œuvre de Joseph Bernard, grand rénovateur de la taille directe dans les années vingt. Mais ils connaissent généralement moins sa production dessinée, intimiste et poétique. L’exposition qui se tient actuellement à l’Orangerie de Madame Elisabeth (Versailles) nous révèle cette facette secrète et intérieure de l’artiste. L’ensemble se compose d’une cinquantaine d’œuvres provenant de la donation des 1500 dessins faite par le fils de Bernard à la Fondation de Coubertin, dont il fut l’un des créateurs, en 1985. Le choix, opéré par Pascale Grémont…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : La mythologie de l’Ouest dans l’art américain 1830-1940

Article suivant dans Expositions : Gustave Courbet