Des sculptures de la Renaissance exposées galerie Trebosc & Van Lelyveld Contenu abonnés


21/10/13 - Marché de l’art - Paris - Alors que le Louvre présente une superbe exposition consacrée à la sculpture florentine de la première moitié du XVe siècle, sur laquelle nous reviendrons prochainement, une galerie parisienne (Trebosc & Lelyveld) expose quelques pièces d’une collection particulière américaine (Michael Hall) parmi lesquelles se trouve un relief en marbre de Desiderio da Settignano représentant Saint Jérôme dans le désert (ill. 1) dont une autre version, appartenant à la National Gallery de Washington, est actuellement accrochée au Louvre.
Cette œuvre qui ne présente pratiquement aucune différence avec la version américaine, est sculptée comme elle dans une technique proche du schiacciato de Donatello, c’est-à-dire avec un relief très peu accentué. Bien qu’un peu plus…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau de Nathaniel Dance acquis par Cincinnati

Article suivant dans Brèves : Églises parisiennes en détresse : deux associations rappellent les chiffres