Contemplations. Tableaux des églises de Bretagne Contenu abonnés


Saint-Malo, chapelle Saint-Sauveur, du 14 octobre 2017 au 7 janvier 2018.
Vannes, Muse de la Cohue (2018).

JPEG - 362.9 ko
1. Vue de l’exposition « Contemplations » dans
la chapelle Saint-Sauveur de Saint-Malo
De gauche à droite : Adoration des Mages de Jean Boucher,
L’Assomption de la Vierge attribuée à Nicolas Loir,
La Prédication de saint François Xavier d’Alexandre Ubelesqui
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Guillaume Kazerouni, le conservateur en charge des collections anciennes du Musée des Beaux-Arts de Rennes, c’est monsieur Plus. Il ne se contente pas de faire une exposition, en général il en rajoute une. C’est ainsi que parallèlement à celle consacrée aux tableaux de l’abbé Desjardins envoyés au Québec (voir l’article) il en organise une deuxième1 - avec l’excellente conservation des monuments historiques de la DRAC Bretagne - dont l’idée est née pendant l’organisation de la première et dont l’objectif est de réunir quelques-uns des plus beaux tableaux classés monuments historiques des églises de Bretagne. Et lorsqu’il publie un catalogue, il en profite toujours pour rajouter de nouvelles trouvailles et de nouvelles attributions d’œuvres non présentées dans l’exposition ! Celui qui accompagne cette exposition2 ne faillit pas à la tradition : il y publie notamment, outre toutes les découvertes dans les églises de Bretagne, deux tableaux inédits de Nicolas de Plattemontagne, une nouvelle toile attribuée à Nicolas Loir, un Charles Poerson, un Alexandre Ubelesqui, plusieurs toiles de Pierre-Jacques Cazes… Monsieur Plus !

JPEG - 357.4 ko
2. Jacob Jordaens (1593-1678) et atelier
Le Christ en gloire ou La Trinité
entourée de saints
, vers 1635-1645
Huile sur toile - 275 x 203 cm
Argentré-du-Plessis, église Notre-Dame
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Les lecteurs de La Tribune de l’Art savent à quel point les œuvres conservées dans les églises nous passionnent, surtout celles peu connues que l’on découvre parfois par hasard au détour d’une visite. Malgré les différentes périodes iconoclastes (dont la dernière, tragique, est celle liée à Vatican II, dans les années…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Lorrains sans frontières

Article suivant dans Expositions : Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins