Acquisitions, expositions, nouveaux projets : le musée d’Oviedo fête ses 25 ans Contenu abonnés


23/6/05 - Acquisitions - Oviedo, Museo de Bellas Artes de Asturias - Créé dans la foulée de la loi de décentralisation espagnole de 1979, le musée des Asturies a ouvert ses portes le 19 mai 1980 dans le palais de Verlarde, à deux pas de la Cathédrale d’Oviedo. Stimulé par la concurrence des institutions très médiatisées du Pays Basque proche, son cas est exemplaire de la transformation radicale des musées espagnols depuis 25 ans, de leurs mises au niveau européen. L’établissement, dirigé par José Antonio Fernandez-Castañon et par Emillio Vallaure, relève à la fois de la Principauté des Asturies et de la municipalité d’Oviedo. A son inauguration, il présentait 78 œuvres provenant de plusieurs petits fonds anciens1 et a mené depuis une ambitieuse politique d’expositions et d’acquisitions. Comme toute collection de capitale de région, celle-ci se doit d’être à la fois généraliste, allant de l’archéologie à l’art d’aujourd’hui, de montrer l’histoire de la peinture espagnole et de représenter les artistes locaux de façon significative.
Aujourd’hui, le musée possède des sections d’objets d’arts décoratifs, d’arts graphiques et de photographies, une importante bibliothèque de 18.000 volumes et un atelier de restauration qui traite des œuvres en provenance de toute la région des Asturies. Une rénovation des salles va être engagée et un agrandissement est envisagé, le concours d’architecte étant prévu pour l’été, la fin de travaux à l’horizon 2008. Fin 2005, l’événement qui clôturera cette année d’anniversaire sera l’exposition de la collection Plácido Arengo, l’une des plus importantes réunions d’œuvres espagnoles en mains privées, qui prêtera exceptionnellement un choix de ses tableaux et sculptures, dus aux plus grands noms ibériques du XVe au XXe siècle, certains, presque inédits, n’ayant jamais été montrés.

JPEG - 363 ko
1. Domenico Theotokopoulos, dit Le Greco
Saint Pierre
Huile sur toile - 70 x 52,8 cm
Oviedo ; Museo de Bellas Artes de Asturias
Photo : Museo de Bellas Artes…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un Portrait d’homme anonyme flamand du XVIe siècle pour Edimbourg

Article suivant dans Brèves : Un buste d’Augustin Pajou préempté par le Musée Fabre de Montpellier