Une exceptionnelle sculpture romantique à identifier


JPEG - 1 Mo
1. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Beaucoup d’historiens de l’art retrouvent et attribuent des œuvres mais, pour des raisons diverses, essentiellement de temps, ne peuvent les publier. Ils ont ainsi dans leurs dossiers des dizaines de tableaux et de sculptures qui seraient susceptibles d’intéresser les amateurs, mais qui restent inconnus, sauf d’eux-mêmes.
C’est pourquoi nous avons décidé de créer une nouvelle rubrique sur La Tribune de l’Art. Celle-ci a pour objectif de permettre la publication par des chercheurs (plusieurs nous on déjà donné leur accord de principe) d’œuvres que, pour des raisons diverses, ils ne pourront publier complètement avant longtemps, faute de pouvoir consacrer suffisamment de temps pour les documenter et les étudier.
Ce seront, sauf exception, des objets conservés dans des collections publiques et il s’agira essentiellement de signaler ces découvertes grâce à un court article (lorsqu’il s’agit d’une étude approfondie, les articles sont publiés dans la rubrique « Études »).

Nous entamerons cette nouvelle rubrique, paradoxalement, avec une œuvre (ill. 1) qui ne répond à aucun des critères ci-dessus définis : nous ne connaissons pas sa localisation et son auteur reste inconnu. Mais depuis que nous l’avons vue passer à l’Hôtel Drouot le 1er juillet 2007 (chez Massol), dans une vente sans catalogue, nous regrettons de ne pas avoir su y intéresser un musée et de ne pas avoir pu l’acheter nous même, non pas à cause du prix (celui-ci était dérisoire), mais en raison de sa taille, de son poids et de son état qui rendait très difficile son transport, et surtout son stockage, pour ne rien dire de son exposition.
La publication des photographies1 que nous en avons prises nous semble donc essentielle à deux titres : d’une part afin de le faire connaître aux spécialistes (et pourquoi pas de parvenir à une identification) et, peut-être, de le retrouver. Il faut en tout cas espérer qu’il ait pu être conservé au moins dans le même état et qu’il ne se soit pas encore dégradé...

Nous n’avons, à vrai dire, même pas réussi à comprendre sa fonction : s’agit-il d’un modèle pour un élément de décor architectural ? Ce qui est certain, en revanche, c’est la qualité exceptionnelle de ces sculptures en plâtre : il s’agit à notre avis d’un chef-d’œuvre de la sculpture romantique. On pourrait évoquer de nombreux noms, comme Henri de Triqueti, mais il nous semble que c’est peut-être de Félicie de Fauveau, dont nous avons récemment beaucoup parlé, que cette œuvre se rapproche le plus, au moins dans son esprit si ce n’est dans sa facture.
L’iconographie semble plus facile à identifier. Il s’agit certainement, sauf pour les reliefs de la base, du réveil des justes au moment du Jugement Dernier. Les anges soufflent dans la trompette, à gauche, des Justes montent au paradis, à droite un ange emporte un enfant. Sur la base, deux reliefs montrent des anges (ou archanges) à cheval combattant les démons.
Merci aux lecteurs de La Tribune de l’Art de nous communiquer leur sentiment au sujet de cette sculpture.

Haut :


JPEG - 1014.1 ko
2. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page
JPEG - 783.9 ko
3. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Côté gauche :


JPEG - 644.4 ko
4. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

JPEG - 1.5 Mo
5. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page
JPEG - 1.7 Mo
6. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Côté droit :


JPEG - 716.9 ko
7. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page
JPEG - 1.8 Mo
8. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

JPEG - 1.8 Mo
9. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Base :


JPEG - 1.9 Mo
10. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page
JPEG - 1.9 Mo
11. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

JPEG - 1.8 Mo
12. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Combat des anges et des démons
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page
JPEG - 1.8 Mo
13. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
Combat des anges et des démons
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

JPEG - 1.8 Mo
14. France, vers 1830-1840
Le Réveil des Justes, détail
A gauche et à droite, reliefs avec
Combats des anges et des démons
Plâtre - Dimensions inconnues
Vente Massol, Drouot, 1er juillet 2007
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page


Didier Rykner, lundi 13 mai 2013


Notes

1Exceptionnellement, l’œuvre étant de localisation inconnue, nous publions des photos de grande taille.





imprimer Imprimer cet article

Article suivant dans Découvertes : La statue disparue du tombeau de Bellini au Père Lachaise : un dessin de Carlo Marochetti retrouvé ?