Un tableau de Jacob Jordaens donné au Musée d’Israël Contenu abonnés


JPEG - 177.6 ko
Jacob Jordaens (1593-1678)
Le Roi boit, vers 1645
Huile sur toile - 168 x 241 cm
Jerusalem, Israel Museum
Photo : Israel Museum
Voir l'image dans sa page

15/2/12 - Acquisition - Jerusalem, Israel Museum - Le Roi boit est l’un des sujets les plus célèbres dans l’œuvre de Jacob Jordaens, et l’un de ceux qu’il peignit le plus souvent.
La plus ancienne version est celle du Staatliche Museum de Cassel, qui date des années 16301, puis viennent notamment2 celle du Louvre (1638-1640), du Musée des Beaux-Arts de Bruxelles (1640 environ), de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg peu après et du Kunsthistorisches Museum à Vienne (1640-1645). Chacune d’entre elles est d’une composition différente, multipliant les personnages truculents dans un banquet où tout le monde bâfre dans une trivialité bon…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une esquisse de Jacques van Schuppen acquise par le Musée Fabre de Montpellier

Article suivant dans Brèves : Les nouvelles peintures américaines de la National Gallery de Washington