Un grand bronze de Giambologna redécouvert et visible trois jours à Paris Contenu abonnés


JPEG - 73.5 ko
1. Giambologna, dit Jean
de Bologne (1529-1608)
Vénus, 1597
Bronze - H. 112 cm
France, collection particulière
Photo : Georg Steinmezer
Voir l'image dans sa page

16/1/17 - Découverte - France, collection particulière - C’est tout simplement à la découverte d’un des bronzes les plus beaux de la Renaissance italienne que nous convie pendant trois jours seulement l’Institut Culturel Italien au 50 rue de Varenne dans le 7ème arrondissement parisien. Bien loin des Van Gogheries récentes, l’œuvre est acceptée par les spécialistes (et pas seulement par ceux qui l’ont identifiée), elle vient d’être publiée dans une revue savante (le Bulletin Monumental) et, surtout, elle est d’une qualité éblouissante. Haute de 112 cm, fondue d’un seul jet (un exploit rare à cette époque) et dans un état de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un portrait de Copley entre à la Tate Britain

Article suivant dans Brèves : Le CMN ouvrira l’hôtel de Brienne au public deux samedis par mois