Un Barocci, un Ribera et un Baciccio exposés chez Antoine Tarantino Contenu abonnés


26/3/13 – Marché de l’art – Paris, Galerie Antoine Tarantino – Avec opiniâtreté et talent, Antoine Tarantino présente régulièrement dans sa galerie de la rue Saint-Georges, un peu à l’écart des circuits habituels, des expositions consacrées à la peinture italienne, avec une forte prédilection pour l’école romaine. Et, cette fois ci, le galeriste monte en gamme puisqu’il propose au moins trois toiles d’artistes majeurs, dont deux complètement inédites.

La première est une Etude d’homme lisant de Federico Barocci (ill. 1). Dans le catalogue édité par la galerie, Andrea Emiliani, le spécialiste de l’artiste, auteur de la monographie de référence, relie cette figure à l’élaboration d’un personnage de L’Institution de l’Eucharistie conservé à Santa Maria sopra Minerva à Rome, et a retrouvé…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les Félicie de Fauveau acquis par l’Historial de Vendée

Article suivant dans Brèves : Acquisition d’une toile de Turner par le Bowes Museum