Rubens contre Poussin. La querelle du coloris dans la peinture française du XVIIe siècle Contenu abonnés


Arras, Musée des Beaux-Arts. Exposition terminée le 14 juin 2004
Epinal, Musée départemental d’Art ancien et contemporain. Exposition terminée le 27 septembre 2004.

JPEG - 44.1 ko
1. Guido Reni (1575-1642)
L’Union du dessin et de la couleur, vers 1620-1625
Paris, Musée du Louvre
Voir l'image dans sa page

La querelle du coloris en France à la fin du XVIIe siècle ne fut ni la première, ni la dernière confrontation entre les partisans du dessin et ceux de la couleur, mais elle fut peut-être la plus théorisée. L’exposition du Musée des Beaux-Arts d’Arras1, avec sa présentation claire et son catalogue, tente de faire le point sur cette question qui, il faut l’avouer, n’est pas toujours simple à appréhender dans toutes ses composantes, même si elle a fait l’objet de nombreux travaux plus ou moins récents2.

Le texte de Thomas Puttfarken évoque la première de ces discussions théoriques, qui eut lieu en Italie dans la seconde moitié du XVIe siècle et se résume essentiellement en une confrontation entre les Vénitiens et les Florentins. Elle a son importance car Titien, considéré comme le champion de la couleur (par les théoriciens, car il ne semble pas que lui-même se sentît directement concerné par cette querelle), fut aussi un siècle plus tard l’un des peintres pris comme exemple de la perfection de la peinture par les partisans du coloris. Naturellement, l’exposition s’ouvre donc par un tableau de Titien, La Vierge à l’Enfant avec sainte Agnès et saint Jean-Baptiste (Dijon, cat. 4), qui fut le sujet de Philippe de Champaigne dans une conférence à l’Académie en 1671 qui lança la querelle. A ce Titien, s’ajoutent un Rubens et deux Poussin, posant d’entrée les protagonistes bien involontaires de ce débat. Comme pour désamorcer d’entrée celui-ci, l’Union du dessin et de la couleur (ill. 1, cat. 1)3 de Guido Reni les accompagne.


JPEG - 39.6 ko
2. Charles Le Brun (1619-1690)
L’Entrée du Christ à Jérusalem
Saint-Etienne, Musée d’Art Moderne
Voir l'image dans sa page
JPEG - 45.7 ko
3. Nicolas de Largillierre
L’Entrée du Christ à Jérusalem
Arras, Musée des Beaux-Arts
Voir l'image dans sa page

Soulignons la qualité de la présentation, sur un fond bleu profond qui met…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Rachel (1821-1858). Une vie pour le théâtre

Article suivant dans Expositions : Dante et Virgile aux enfers de Delacroix