Préemption par le château de Malmaison d’un Amour lançant ses traits de Bosio Contenu abonnés


JPEG - 90.9 ko
1. François-Joseph Bosio (1768-1845)
L’Amour lançant ses traits, vers 1810/1815
Plâtre teinté - H. 209 cm
Rueil-Malmaison, Musée national des
châteaux de Malmaison et de Bois-Préau
Préempté chez Christie’s le 20/9/11
Photo : Christie’s
Voir l'image dans sa page

20/9/11Acquisition – Rueil-Malmaison, Musée national des
châteaux de Malmaison et de Bois-Préau
A la vente Christie’s du mobilier du palais abbatial de Royaumont (voir la brève du 15/9/11), le château de Malmaison a préempté, pour 48 000 euros (sans les frais), un plâtre peint à l’imitation de bronze représentant L’Amour lançant ses traits (ill. 1).
Il s’agit d’un tirage, sans doute d’atelier (il n’y a pas eu d’édition), de l’œuvre de François-Joseph Bosio qui appartenait à Joséphine et ornait le Salon de stuc dans la serre…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La Commission de l’Hôtel de la Marine a remis son rapport au président de la République

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Marcantonio Bassetti acquis par le Fitzwilliam Museum