Perdu depuis 1697, le buste d’Isaac Sweers redécouvert et acquis par le Rijksmuseum Contenu abonnés


JPEG - 125.9 ko
1. Rombouts Verhulst (1624-1698)
Monument funéraire d’Isaac Sweers
Marbre
Amsterdam, Oude Kerk
Photo : Léon Lock
Voir l'image dans sa page

13/12/16 - Acquisition - Amsterdam, Rijksmuseum - Après une éducation internationale entre les Pays-Bas, Séville, Plymouth et le Brésil, Isaac Sweers (1622-1673) a fait une fulgurante carrière militaire dans la marine hollandaise, d’abord au service de Jan van Galen, puis à celui de Michiel de Ruyter, devenant amiral lui-même avec le navire étendard L’Eléphant blanc, un nouveau vaisseau de 82 canons. Son succès fut tel que l’amiral Cornelis Tromp (fils du plus fameux amiral Maarten Tromp et constructeur du château Trompenburgh en forme de bateau), jaloux, l’insulta en public, sur quoi Sweers l’invita en duel. Le roi Guillaume III leur demanda de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau de Joan Carlile acquis par la Tate Britain

Article suivant dans Brèves : Participez à l’achat d’un tableau de Delorme pour le Musée de la Vie Romantique