Publicité Annonce Tribune de l'Art souscription 2

Paul Cézanne. Le Chant de la Terre Contenu abonnés


Martigny, Fondation Gianadda, du 16 juin au 19 novembre 2017.

Ainsi s’achève le cycle impressionniste de la Fondation Gianadda en hommage à l’historien de l’art anglais Ronald Pickvance, décédé en mars dernier. A l’origine de la toute première exposition de la série, Edgar Degas en 1993, il conçut ensuite les rétrospectives Edouard Manet en 1996, Paul Gauguin en 1998 et Vincent Van Gogh en 2000. Après eux, Berthe Morisot en 2002 et, plus récemment, Claude Monet et Pierre-Auguste Renoir en 2011 et 2014, c’est donc Paul Cézanne qui est à l’honneur. Cette nouvelle exposition monographique réunit une centaine d’œuvres grâce aux prêts de nombreuses collections publiques et privées internationales, quatre-vingt huiles sur toiles et une vingtaine d’aquarelles et de dessins, dont plus d’une dizaine n’avait jamais ou rarement été présentée au public. Daniel Marchesseau, entouré de la Société Paul Cézanne, de conservateurs et d’universitaires spécialistes de l’artiste, a conçu une exposition chronologique et thématique représentative de l’ensemble de l’œuvre du peintre. Elle est construite autour de trois grandes sections chronologiques organisées par décennies auxquelles s’ajoutent tout au long du parcours des séquences thématiques illustrant les motifs récurrents chers à l’artiste.


JPEG - 921.3 ko
1. Paul Cézanne (1839-1906)
Le Jeu de cache-cache, d’après Lancret, 1862-64
Huile sur toile - 165 x 218 cm
Hiroshima, Nakata Museum
Photo : Musée Nakata, Onomichi (Hiroshima)
Voir l'image dans sa page
JPEG - 615.9 ko
2. Paul Cézanne (1839-1906)
Usines près du plateau du Cengle, 1867-69
Huile sur toile - 41 x 55 cm
Zurich, Collection E.G. Bührle
Photo : Fondation Collection E.G. Bührle
Voir l'image dans sa page

Nous redécouvrons d’abord les années d’apprentissage, des feuilles d’académies, des travaux de copistes, quelque peu maladroits, Le Jeu de Cache-Cache d’après Lancret (ill. 1) et Les Deux Enfants d’après Prud’hon, rarement exposés, et puis, déjà, de nombreux paysages. Les compositions chargées des Usines près du plateau du Cengle (ill. 2) ou de La neige…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Ève ou la folle tentation

Article suivant dans Expositions : Johan Maelwael