Marchands et fabricants de supports à peindre actifs à Paris de la fin du XVIIIe au début du XXe siècle


JPEG - 130.1 ko
Marque à l’encre de Belot,
3, rue de l’Arbre-Sec (après 1805, avant 1825),
au dos d’une toile (tableau de Lancelot Théodore Turpin de Crissé)
Photo : Pascal Labreuche
Voir l'image dans sa page

Nous avons le plaisir d’annoncer la préparation d’un répertoire des marchands et fabricants de supports à peindre (toiles, châssis, panneaux, cartons, etc.) actifs à Paris de la fin du XVIIIe au début du XXe siècle. Ce répertoire constitue le volume d’annexe, non publié sous forme papier, de notre ouvrage paru en juin 2011 (Paris, capitale de la toile à peindre. XVIIIe-XIXe siècle, CTHS/INHA, coll. « L’art et l’essai » n° 9). La parution de cette annexe a été annoncée p. 10 et 23 de cet ouvrage, sur le site de l’INHA, et lors du Festival de l’histoire de l’art à Fontainebleau en mai 2011, dans une communication d’Anne-Laure Brisac-Chraïbi, responsable d’édition à l’INHA (« Nouvelles formes d’éditorialisation en histoire de l’art »).
Ce répertoire, mentionnant notamment les raisons sociales des entreprises, leurs adresses successives et dates de mention de leur activité, s’accompagnera de photographies (notamment de leurs marques, cachets, tampons, estampilles, étiquettes sur toile, châssis, panneau, etc.). Il s’enrichira en outre d’une application de géo-localisation, les anciennes adresses étant systématiquement identifiées et converties selon la nomenclature actuelle des rues de Paris. La première tranche de ce répertoire va paraître en 2012, grâce à la plateforme Openedition, qui porte le site revue.org de l’INHA (emplacement de la page numérique du volume papier déjà publié).

Nous faisons appel à tous les musées, institutions de recherche, conservateurs de musées, praticiens de la conservation-restauration, marchands et experts en tableaux, collectionneurs privés, etc. qui voudraient bien nous adresser des photographies de marques et cachets, et toutes informations relatives à ces entreprises de fournitures pour artistes, en vue d’enrichir et de préciser le corpus déjà réalisé.
Nous collectons les marques de supports décrites ci-dessus depuis 1997, dans le cadre de notre pratique de conservation-restauration de peintures et d’un travail universitaire qui a abouti à la soutenance d’une thèse en histoire des sciences et techniques à l’université de Nantes (2005). Une bourse de recherche au Courtauld Institute of Art (2007-2008) nous a permis de poursuivre les investigations. Nous avons récemment assuré avec Nathalie Volle le commissariat de l’exposition « L’envers du tableau », en marge du salon Paris Tableau, au Palais Brongniart (4-8 novembre 2011).

Adresse de correspondance :
Pascal Labreuche
50, rue des Couronnes
75020 Paris
e-mail : Labreuche.Pascal@wanadoo.fr


La Tribune de l’Art, lundi 6 février 2012





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Annonces de chercheurs : Georges-Antoine Rochegrosse (1859-1938)

Article suivant dans Annonces de chercheurs : Myron Barlow (1873–1937)