Marcel Amiguet (1891-1958)


JPEG - 112.2 ko
Marcel Amiguet (1891-1958)
Portrait d’Igor Stravinsky, 1928
Eau-forte
Photo : D.R.
Voir l'image dans sa page

Durant ses années parisiennes, Marcel Amiguet (1891-1958) réalisa divers paysages ainsi que de nombreux portraits de musiciens.
De 1929 à 1932, il parcourut 40 000 kilomètres seul au volant d’un camion-atelier, ancêtre du mobile home, construit sur ses plans par les usines Renault. Au cours de ce périple aventureux, il traversa successivement l’Italie, la Yougoslavie, la Grèce et les Cyclades, la Turquie, la Syrie, l’Irak, la Perse, le Béloutchistan et le Cachemire, peignant tout au long du parcours des paysages, des scènes de genre et des portraits, dont ceux de plusieurs souverains et autorités des pays visités.
A son retour, une grande exposition fut organisée à Paris, du 3 au 15 octobre 1933, à la salle Renaissance, rue Royale, comprenant 560 numéros, avec des peintures, gravures et de nombreux objets rapportés d’Orient.
Seul vers l’Asie, son livre publié en 1934, reproduit en partie son journal de bord. Nourrie d’exotisme, sa peinture orientaliste se caractérise par une grande diversité stylistique, inspirée des cultures rencontrées au cours du voyage. Ses tableaux sont dispersées dans des collections privées et n’ont encore jamais fait l’objet d’une étude d’ensemble.

Philippe Junod
Chemin de Praz-Berthoud 29
1010 Lausanne
Tél. : +41 - 21 - 653 28 43
Mail : philippe.junod@sunrise.ch


La Tribune de l’Art, lundi 16 septembre 2013





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Annonces de chercheurs : Un buste de marbre de Richelieu à retrouver

Article suivant dans Annonces de chercheurs : Exposition Alexandre-Evariste Fragonard